Haut de la page

Questions sur le déroulement des rencontres

À quoi dois-je m’attendre  ?

Si vous souhaitez obtenir mon aide/ opinion professionnelle sur une situation ciblée ou encore débuter un suivi psycho et/ou sexothérapeutique, voici comment je travaille :

  • Rendez-vous disponible en quelques jours/semaines, soucis du temps d’attente malgré une liste d’attente (malheureusement inévitable dans le contexte actuel).
  • Les rencontres prennent place du lundi au vendredi entre 6h et 16h, heure de Montréal. Parfois le samedi matin (occasionnel).
  • Rencontres possibles en présentiel ou sur Zoom.
  • Durée des suivis variable : de une à plusieurs rencontres (à discuter selon vos besoins). Vous décidez quand vous arrêtez.
  • 45 minutes / séance en suivi individuel, à moins de besoin particulier.
  • Tarif de 150 + taxes.
  • Reçus de psychothérapie électronique émis après chaque séance.
  • Bienvenue aux cas de comorbidité (plusieurs problèmes de santé mentale affectant la même personne).
  • J’ai le soucis d’accommoder toute personne ayant un besoin particulier (ex : présence d’interprète, déplacement à domicile si mobilité réduite, etc.) dans la mesure ou cela m’est possible et n’affecte pas la qualité de mes services. Je suis très sensible à toute forme de discrimination, vous pouvez compter sur moi pour respecter vos droits.

Questions et réponses

Quels modes de paiement acceptez-vous ?
2 modes de paiement sont acceptés : argent comptant à la fin de chaque séance, ou virement interac quelques minutes avant chaque séance. Le montant sera encaissé après la rencontre et un reçu de psychothérapie vous sera acheminé.

À quelle fréquence dois-je consulter ?
La fréquence des rencontres s’établie selon votre besoin spécifique et peut s’ajuster en cours de suivi en fonction des fluctuations de vos besoins. J’aborde une approche flexible sur les moyens d’atteindre nos objectifs communs.

Comment se déroule la première rencontre de psycho/sexothérapie ?
Dès votre arrivée au bureau et nos salutations faites je vous inviterai à prendre la parole comme vous le souhaitez. Tout en restant présente et attentive à vous, je n’interviendrai à prime abord que si vous me le demandez ou si j’ai besoin de clarifications. Les sujets que vous aborderez et la façon dont vous les aborderez me fourniront dès de départ des informations sur votre mode de fonctionnement interne qui me permettront de vous comprendre et de vous venir en aide plus rapidement. Dès la première séance vous repartirez avec quelques pistes à mijoter.

Les premières séances serviront à évaluer votre situation, cibler vos besoins et identifier les meilleures façons d’y répondre. C’est une période durant laquelle vous serez invité(e)s à parler de vous et au cours de laquelle vous observerez la manière dont je travaille. Entre la première et la troisième rencontre nous échangerons sur vos objectifs et la manière dont je peux vous aider. Je vous proposerai une entente à laquelle vous pourrez adhérer ou non en toute liberté et connaissance de cause (consentement libre et éclairé).

Puis-je débuter un suivi individuel et poursuivre ma démarche avec mon/ma partenaire par la suite ?
Non ce n’est pas possible pour des raisons déontologiques légifèrées par mon Ordre professionnel. Je peux toutefois vous référer à des thérapeutes de couple.

Je ne sais pas si j’ai besoin d’une psycho/sexothérapie ou d’une rencontre sporadique, ponctuelle. Quelle est la différence ?
Le travail de psychothérapie (suivi hebdomadaire régulier) en est un de fond, c’est-à-dire qu’il vise la modification de comportements, pensées, etc. dans le but de déloger une souffrance significative. Le travail effectué dans le cadre des rencontres ponctuelles est plus superficiel, quoiqu’efficace. Il vise l’amélioration, l’optimisation d’un état de santé déjà relativement stable. Si vous hésitez, je vous invite à consulter cette page informative préparée par l’Ordre des psychologues du Québec. La première rencontre permettra d’établir le type d’aide qui sera le mieux adapté à vos besoins.

Avec quelle approche thérapeutique travaillez-vous ?
Ayant été initialement formée dans les approches cognitive-comportementale et interactionnelle-systémique, mes interventions sont naturellement teintées de ces apprentissages. À l’heure actuelle ma posture s’inspire toutefois principalement du courant psychodynamique/psychanalytique, surtout en ce qui à trait au « cadre » des rencontres.

L’approche psychodynamique vise la modifications des « patterns » qui se reproduisent dans nos vies et qui nous empêchent d’avancer. Par l’analyse et la modification de ces répétitions à l’intérieur de la relation thérapeutique, le client change sa trajectoire et se libère des cercles vicieux qui le font souffrir. Il peut alors évoluer vers son plein potentiel.

L’approche cognitivo-comportementale (2eme et 3eme vague : thérapie de l’acceptation et de l’engagement, thérapie centrée sur les émotions) vise la modification des comportements et des idées néfastes sur le fonctionnement de l’individu. Cette approche se base sur des principes d’apprentissage : la thérapeute aide le client à prendre conscience de ses pensées et de ses croyances et à les remplacer par des évaluations et des jugements plus réalistes. La démarche peut comporter certains exercices (à faire à la maison ou durant les séances) qui aideront à surmonter les difficultés encourues.

L’approche interactionnelle-systémique émane du principe que toute difficulté, quelle soit de nature sexuelle ou autre, se vit en relation à l’autre. Lors d’une thérapie de couple par exemple, les partenaires sont reçus comme un tout et non pas comme 2 unités séparées. De ce fait, ils acceptent de reconnaître qu’ils ont chacun leur part de responsabilité dans la création et le maintien de la difficulté pour laquelle ils consultent. Ils viennent donc ensemble pour y trouver une solution et changer leur dynamique relationnelle.

Pour l’aide à court terme j’emploie des outils issus de thérapie brève et de thérapie centrée sur les solutions.

Cela fait des années que je vis avec un problème et je crains qu’il soit trop tard pour consulter. Qu’en pensez-vous ?
Des études démontrent que les gens attendent souvent plusieurs années avant de consulter un spécialiste. Si vous faites présentement la lecture de ces lignes, sachez qu’il n’est pas trop tard pour venir chercher de l’aide et cesser de souffrir. Parfois consulter plus tard permet des résultats plus rapides car la personne est motivée à changer, sa souffrance étant importante.

J’ai l’impression que mon problème a plusieurs « racines » et n’est pas seulement sexuel. Êtes-vous en mesure de m’aider ?
Les sexologues cliniciens sont des professionnels de la santé reconnus et qualifiés pour effectuer de la sexothérapie et de la psychothérapie. Nous tenons donc compte de toutes les dimensions de la personne dans l’évaluation et le traitement de sa difficulté, qu’elle soit d’ordre affective, relationnelle et/ou sexuelle.

Et pour prendre rendez-vous, je fais comment?
Vous pouvez me contacter par voie téléphonique ou électronique (formulaire ou courriel) afin de connaitre et vérifier nos disponibilités communes. Je réponds aux demandes dans un délai de 24 heures.

 

Votre question n’a pas trouvé réponse ? Contactez-nous par téléphone au 514 969-4806.

 

Un jour j'me suis dit... ah! et puis allez! Qu'est-ce que j'ai à perdre?